Alpages / Citernes / Murgers

L'alpage dans les Montagnes du Jura

Dans les zones de moyennes et hautes montagnes, le terme "alpage" est utilisé pour désigner les pâturages d'été. 

A la belle saison, les troupeaux, principalement constitués de vache de race montbéliarde dont le lait est destiné à la production de fromage,  investissent ces grandes pâtures au travers des forêts de résineux. 

Aujourd'hui les troupeaux sont essentiellement constituées de génisses donc plus de traite ni de fabrication de fromage à l'alpage. 

La dernière ferme du Jura français où l'on fabrique encore du formage à l'alpage est celle du "père François" sur le Mont de l'Herba.

Un élément fondamental : la citerne

Le massif du Jura s'inscrit dans une zone karstique où les terrains, composés de roche calcaire, retiennent difficilement l'eau. Les hommes ont donc cherché des solutions pour récupérer et stocker l'eau :  les "citernes" qui se présentent alors comme de véritables réserves d'eau d'alpage.

L'eau tombée du ciel est recueillie et canalisée vers une citerne généralement enterrée. Une conduite amène l'eau, par simple gravité, jusqu'à l'abreuvoir en contre-bas. Les troupeaux auront donc tous le loisirs de s'hydrater et de se rafraîchir !

Chaque ferme possédait aussi une citerne. L'eau de pluie tombant sur les toits s'écoulait par des fûts d'épicéas coupés en deux et évidés appelés "bougneaux".

Paysage de pierres sèches : les murgers

Au détour d'un chemin ou aux bordures d'un champ vous pourriez découvrir d'étranges murs de pierre : "des murgers".

Ce terme régional qualifie un amas de pierres, de cailloux retiré des pâturages par nos ancêtres pour une raison bien précise : libérer de l'espace pour que l'herbe pousse, une herbe qui servira à nourrir les troupeaux.

De milliers de tonnes de petites pierres ont donc été déplacées et amoncelées les unes sur les autres pour former des kilomètres de murgers et délimiter les pâtures.

Vous pouvez avoir la surprise de rencontrer ces témoignages architecturaux au détour d'une randonnée ! 

 

 

Une randonnée sur les alpages du Mont d'Or, vous permettra de découvrir la richesse du patrimoine des montagnes du Jura :

Départ : Parking du Mont d'Or aux Longevilles-Mont-d'Or

Distance : 13.4km

Durée : 5h30

Dénivelé : 432m.

Cette boucle offre une belle échappée à la rencontre des alpages et de leurs chalets montagnards. Il dessert un beau point de vue du Chalet de la Gym, côté suisse du mur frontière.

Plan et infos complémentaires >>>