Fermes comtoises

Ferme comtoise : La géante des Montagnes

Elles s'imposent, au coeur des villages du Haut-Doubs et dans les alpages au milieu des paysages verdoyants ou enneigés de nos montagnes. Impressionnantes par leurs tailles, ces immenses bâtisses révèlent l'ingéniosité dont ont su faire preuve les habitants de l'époque.

La Grangette
Ferme comtoise

Les fermes comtoises sont traditionnellement d'imposantes bâtisses avec des murs en pierre surmontés par une structure et une charpente en sapin ou épicéa. Du tavaillon (petites planches en bois) est posé sur les façades les plus exposées aux intempéries. 

Chaque élément de la structure de la ferme, comme le tavaillon, tenait un rôle important pour affronter les rudes hivers francs-comtois :

  • un toit qui descend très bas supportant le poids de la neige et créant ainsi un véritable isolant thermique
  • l'étable attenante à la partie habitation permettant de la tempérer et d'éviter de sortir nourrir le bétail en hiver
  • une grange située à l'étage pour stocker le foin, constituant un rempart naturelle contre le froid
  • une grande cheminée en bois dans laquelle sont fumées les salaisons appelée tuyé . C'était un moyen idéal pour conserver la nourriture mais aussi pour chauffer la bâtisse.
  • les eaux de pluies ou de fonte des neiges étaient récupérées par  des chenaux traditionnellement en bois. Ces eaux venaient en complément des eaux de source.
Ferme en alpage
Tuyé
Tavaillon

Où les visiter ?

Où les contempler ?

Partez à la découverte des fermes et chalets d'alpage en randonnant sur le Mont d'Or.

Départ : Parking du Mont d'Or aux Longevilles-Mont-d'Or

Distance : 13.4km

Durée : 5h30

Dénivelé : 432m.

Cette boucle offre une belle échappée à la rencontre des alpages et de leurs chalets montagnards. Il dessert un beau point de vue du Chalet de la Gym, côté suisse du mur frontière.

Plan et infos complémentaires >>>